Bonjour,

Un bel échec pour cette robe !!!

Dommage parce que je suis tombée amoureuse du tissu dés que je l’ai vu …

Mais je suis très à l’étroit (quand j’arrive à fermer la fermeture éclair) au niveau du buste …

La raison principale est que j’ai commencé cette robe en février 2015 … que je ne savais jamais quelle taille prendre chez Burda, et que d’habitude, je prenais du 36 …

Sauf que d’habitude, je ne cousais que du loose … alors que là, je tentais ma première cousette ajustée …

La catastrophe !!!! (Je comprends d’ailleurs que certain(e)s abandonnent la lecture de cet article …)

 

Patron :

Robe 124/125 Burda Style 05/2013.

Taille :

J’ai choisi une taille 36 …

Modifications :

Des modifications, j’en ai faites tellement que je ne me souviens plus de toutes …

Mais pour résumer :

             J’ai complètement repris le buste pour l’ajuster tant au niveau des emmanchures que de l’encolure.

             J’ai ajouté un triangle au niveau du décolleté (sans, j’étais à poil …)

             Pour la jupe, j’ai opté pour un large pli creux devant, plutôt que des fronces, pour éviter l’effet montgolfière …

             Je n’ai pas mis de poche (comme d’hab !!!)

Fournitures :

1m80 de coton jaune à fleurs

1m50 de voile de coton blanc

50cm de coton rose fuchsia

Une FE invisible de 40cm

Difficultés :

Alors, comment dire, c’est un patron Burda … Donc rien que le décalquage est une horreur !!!

Ensuite, faut parler le Burdeste et ce n’est pas une langue que je maîtrise, donc j’ai lu (et relu) les explications sans tout saisir … du coup j’ai fait un peu à ma sauce …

En terme de couture, l’ajout de mon triangle, pour ne pas être à poil, a grandement compliqué la couture. J’ai refait le buste 4 fois, avant d’abandonner …

Aujourd’hui, après avoir cousu une Aubépine (Deer and Doe), je me rends compte que je n’aurais pas du tout procéder comme indiqué dans les explications Burda (du moins ce que j’ai compris). J’aurais dû monter chaque robe indépendamment pour les assembler ensuite au niveau de l’encolure et des emmanchures …

En fait, si j’avais osé les patrons indépendants avant, je n’aurais pas du tout fait ce modèle …

Autre difficulté, j’ai cousu cette robe sur 3 printemps …

1er printemps : toile et modifications de la toile, j’ai tellement passé du temps sur cette étape, que je me suis dégoûtée de la couture pour des mois… mais la toile m’allait bien à cette étape et à ce moment là.

2ème printemps : découpe de toutes les pièces, gros doute, mauvaise impression (pourquoi j’ai coupé mes pièces ? j’aurais dû écouter mon intuition …)

3ème printemps (cette année) : couture avec cette sale impression tout du long et pour cause !!!

Photo :

C 20170520a

De devant, il est beau mon tissu !!!

C 20170520b

De dos

C 20170520c

La FE, presque raccord (il y a un petit écart de 2 mm)

C 20170520d

Le fameux corsage et son triangle (si vous regardez de prêt, vous verrez que le détail n'est pas top)

C 20170520e

La doublure devant

C 20170520f

Et enfin la doublure dos

 

Bon comme vous le constatez, pas de photo portée …

Et bien, entre les 67 jours sans sport (oui, j’en suis à compter les jours, bouh) et les 2 dernières semaines de mal-bouffe (faut bien compenser le stress …), j’ai dépassé le stade de l’étroitesse du buste … je n’arrive même plus à fermer la FE.

Prix et Temps :

Il y a 2 ans, je ne tenais pas de blog, donc je ne gardais pas les étiquettes avec les prix mais approximativement, je pense qu’elle a coûté 28€.

Le temps ? Là pour le coup, je dirais une quarantaine d’heures à mon avis …

Mon Avis :

Je ne vais pas me répéter … mais c’est un échec …

Je vais quand même essayer de la porter une journée entière au boulot (quand j’arriverai à fermer la FE, cela va sans dire), pour voir comment je me sens avec.

Si elle passe ce cap ; tout n’est pas perdu !!!

Sinon, c’est sûr que je  vais la recycler, j’aime trop le tissu !!!

 

Sur ce, Bonne journée et à plus …

 

N’hésitez pas à laisser un petit commentaire, ça fait toujours plaisir …